International
URL courte
23152
S'abonner

La Lettonie ne veut plus que la langue russe soit une langue d’enseignement à l’école. Le Président Raimonds Vejonis a approuvé une réforme pour faire du letton la seule langue officielle et autorisée dans l’enseignement. Cette décision a fait descendre dans la rue plus de 1.000 russophones afin de dénoncer une atteinte aux droits des minorités.

Environ un millier de résidents russophones de Lettonie sont descendus dans la rue afin de participer au «Défilé des parents en colère» dans le centre-ville de Riga après la décision du Président Raimonds Vejonis de promulguer une loi visant à faire du letton la seule langue officielle dans les écoles à l'horizon 2021-2022.

«Nous portons "une marque noire" au Président, parce qu'il a prêté le serment d'être le Président de tous les habitants de la Lettonie, et maintenant avec cette décision, il s'est retourné contre une partie du peuple», a déclaré l'un des participants du défilé.

Dans ce pays balte où plus de 40% des 2,2 millions d'habitants sont d'origine russe le Président Raimonds Vejonis a approuvé une réforme pour rendre le letton, la seule langue officielle du pays, obligatoire comme langue de scolarisation dans l'enseignement secondaire. 94 écoles russes ou bilingues sont concernées, sur 811 établissements secondaires au total dans le pays.

Lire aussi:

Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Un homme battu à mort dans une cité de Marseille
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Dans l’affaire Adama Traoré, l’une des expertises dédouanant les gendarmes est annulée
Tags:
russophones, langue russe, manifestation, Raimonds Vejonis, Riga, Lettonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook