Ecoutez Radio Sputnik
    Raqqa, archives

    La Défense russe publie des clichés confirmant la destruction de Raqqa par la coalition

    © Sputnik . Hikmet Durgun
    International
    URL courte
    21865

    La plupart des immeubles résidentiels de la vielle syrienne ont été détruits par les frappes menées par la coalition internationale, a déclaré ce samedi le ministère russe de la Défense, appuyant ses propos par des clichés.

    Le ministère russe de la Défense a rendu publics des clichés aériens confirmant la destruction de quartiers de la ville syrienne de Raqqa par les frappes menées par la coalition sous commandement américain.

    Photos de Raqqa rendues publiques par le ministère russe de la Défense
    ministère russe de la Défense
    Photos de Raqqa rendues publiques par le ministère russe de la Défense

    «Le ministère russe de la Défense a publié des photos aériennes confirmant la destruction catastrophique des quartiers de la ville de Raqqa causée par des bombardements de la coalition. La plupart des immeubles résidentiels, des hôpitaux, des mosquées, des écoles ont été détruits», indique le ministère dans un communiqué.

    Et de préciser que la situation humanitaire restait extrêmement tendue à Raqqa, l’accès des frets humanitaires dans la ville est également compliqué. Parmi les gens qui sont retournés dans la ville, le taux de ceux qui sont blessés ou trouvent la mort dans l’explosion d’engins ou de projectiles est élevé. Ainsi, entre octobre 2017 et mars 2018, 658 personnes ont été blessées dans des explosions et 130 autres ont trouvé la mort. Chaque semaine, ce lourd bilan de victimes s’alourdit de 25 à 30 personnes.

    Le ministère rappelle que plus tôt Jan Egeland, le conseiller spécial du médiateur de l’Onu pour la Syrie, avait déclaré que des représentants de l’Onu, s’étant rendus, à Raqqa avaient confirmé que les destructions étaient beaucoup plus importantes qu’à Alep ou Homs, villes syriennes libérées par les troupes gouvernementales soutenues par l’aviation russe. La mission de l’Onu évoque le chiffre de 70% des bâtiments détruits ou endommagés à Raqqa.

    Des milliers de corps de victimes restent ensevelis sous les décombres à Raqqa, se décomposant et empoisonnant les sols. Ni l’alimentation en eau ni celle en électricité ne fonctionnent et le déminage n’a pas eu lieu, est-il encore précisé. Soit, les conditions nécessaires au retour des habitants de la ville n’ont pas été créées et la vie de ceux qui y sont déjà retournés est exposée au danger.

    «La situation est complètement différente dans les villes d’Alep, de Deir ez-Zor et dans les banlieues de Damas de la Ghouta orientale, libérées par l’armée syrienne appuyée par les Forces aérospatiales russes. L’aide humanitaire est livrée dans ces agglomérations, le déminage est réalisé, les conduites d’eau ont été rétablies, donc la livraison de l’eau est assurée. […] En conséquence, au cours de ces derniers jours, 55.000 habitants sont retournés dans la Ghouta orientale», ajoute le ministère.

    Lire aussi:

    L’Onu dévoile le taux de destruction à Raqqa
    Moscou pointe du doigt les fautes «chroniques» de l’aviation US à Raqqa
    Les USA entravent l’évacuation des habitants de Raqqa, selon la Défense russe
    Tags:
    démolition, destruction, photo, ministère russe de la Défense, coalition anti-Daech, Russie, Raqqa, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik