Ecoutez Radio Sputnik
    L'affaire Skripal

    Viktoria Skripal annonce sa version de l'empoisonnement de sa famille

    © REUTERS / Peter Nicholls
    International
    URL courte
    Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (100)
    431385

    La nièce de Sergueï Skripal, Viktoria a présenté à la chaîne Sky News sa version de ce qui s'est passé avec son oncle et sa cousine à Salisbury. Selon elle, ils ont probablement mangé «quelque chose de mauvais».

    Après que les autorités britanniques lui ont refusé un visa, Viktoria Skripal a confié à la chaîne Sky News sa version de ce qui s'est passé à Salisbury.

    «Tant que cette situation ne sera pas résolue, mon opinion restera à moi […]. Je tiens à une théorie simple selon laquelle, soit ils ont mangé quelque chose de mauvais au pub, soit Ioulia a apporté quelque chose avec elle», a-t-elle déclaré.

    À la question de savoir qui selon elle était derrière l'attaque contre sa famille, Viktoria a répondu: «Je ne suis pas une diseuse de bonne aventure».

    Elle a également déclaré que la décision des autorités britanniques de ne pas lui octroyer un visa ne l'avait pas étonnée.

    «J'étais sûr que cela arriverait […] bien sûr que je savais qu'on ne m'en donnerait pas… Ils [les Britanniques, ndlr] doivent avoir quelque chose à cacher», a-t-elle ajouté.

    À la même chaîne, Viktoria Skripal a lu un message adressé à la Première ministre britannique Theresa May.

    «Ce que je veux le plus à présent, c'est de les voir personnellement afin de pouvoir raconter franchement à notre grand-mère la santé de son fils et de sa petite-fille, mais un visa m'a été refusé. Le monde entier parle maintenant d'un scandale politique sans précédent, mais dans l'épicentre de ce scandale se trouvent des gens simples. C'est notre famille qui a vraiment besoin d'être ensemble maintenant», a-t-elle souligné.

    Le 6 mars, la cousine d'Ioulia Skripal, Viktoria s'est vu refuser un visa britannique après s'être entretenue «en sœurs» avec Ioulia par téléphone. C'est lors de cette conversation que cette dernière a indiqué qu'elle était hors de danger tout comme son père.

    Le correspondant diplomatique de BBC News, James Landale, a écrit sur son Twitter, se référant à une source gouvernementale, que Viktoria n'a pas pu obtenir de visa britannique parce qu'elle était probablement «influencée ou contrainte par le Kremlin». La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a qualifié cette version de Londres d'«absurdité totale».

    Le 4 mars dernier, Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni.

    Dossier:
    Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (100)

    Lire aussi:

    Ioulia Skripal révèle dans quel état se trouve son père
    La nièce de Sergueï Skripal serait prête à témoigner devant la police britannique
    Une parente des Skripal confie aux médias britanniques les craintes de leur famille
    Tags:
    Viktoria Skripal, Theresa May, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik