Ecoutez Radio Sputnik
    Caroline du Sud

    La Caroline du Sud bientôt séparée des États-Unis?

    CC0
    International
    URL courte
    33844

    Les élus républicains de la Caroline du Sud proposent un projet de loi qui permettrait la sécession de l’État dans le cas où le gouvernement fédéral violerait le deuxième amendement de la Constitution.

    Les élus républicains de la Caroline du Sud ont présenté un projet de loi qui donnerait à la capitale de l'État la possibilité de se séparer des États-Unis si le gouvernement fédéral violait le deuxième amendement de la Constitution et commençait à saisir les armes légalement achetées.

    Le projet de loi, qui a été soumis jeudi au Comité judiciaire de l'État, n'a pas beaucoup de chances d'être ratifié, mais sa présentation envoie un message clair et puissant au gouvernement fédéral, alors que les États-Unis assistent à un débat intense sur le contrôle des armes à feu.

    «L'assemblée générale se réunirait pour débattre d'une sécession des États-Unis en raison de la violation inconstitutionnelle du deuxième amendement de la Constitution par le gouvernement fédéral si ce dernier confisquait les armes à feu achetées légalement dans cet État», ont déclaré les députés dans un communiqué, cité par le journal The Independent.

    La Caroline du Sud a été le premier État à se séparer de l'Union en 1860 au début de la guerre civile.

    La toute récente tuerie dans un lycée de Floride a relancé une fois de plus le débat sur la réglementation des armes à feu aux États-Unis. S'il n'y a pas de statistiques officielles concernant les ventes d'armes dans le pays, selon les estimations citées par le site Vox, on en dénombrait 357 millions en 2013, soit plus que le nombre d'habitants.

    Le seul pays qui approche les États-Unis en la matière, loin, loin derrière est le Yémen. On y compte 54,8 armes à feu pour 100 habitants. Qui plus est, le nombre d'armes circulant sur le territoire américain augmente trois fois plus rapidement que la population du pays, affirme Vox. À titre de comparaison, 15.590 personnes ont été tuées par balle en 2017, un chiffre qui ne cesse d'augmenter depuis quatre ans.

    Lire aussi:

    Plusieurs lycéens interpellés lors d’une manifestation contre le port d’armes aux USA
    Tueries aux USA: les improbables chiffres qui révèlent l’ampleur du désastre
    Nouvelle fusillade dans un lycée aux États-Unis
    Tags:
    armes à feu, port d'armes, Caroline du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik