International
URL courte
15292
S'abonner

Après des coups sévères portés ces derniers jours par l’armée syrienne contre les positions du groupe Jaych al-Islam, retranché dans la ville syrienne de Douma, les radicaux auraient adressé à Damas une demande de négociation.

Les radicaux du groupe Jaych al-Islam, retranchés dans la ville syrienne de Douma, dans la Ghouta orientale, ont demandé à négocier avec Damas, a affirmé une source officielle syrienne à l'agence de presse Sana.

Dans son interview à Sana, la source a affirmé que la négociation se ferait exclusivement avec le gouvernement syrien, précisant que la demande des radicaux intervenait à la suite des coups sévères qu'ils avaient subis la nuit dernière au cours des opérations militaires effectuées contre leur base à Douma.

Selon les dernières informations, Damas a accepté de mener la négociation, du fait de sa préoccupation pour la sécurité des civils à Douma et afin de libérer tous les prisonniers de Jaych al-Islam.

Les radicaux du groupe Jaych al-Islam ont violé, samedi, l'accord sur leur évacuation de la ville et la libération des personnes prises en otages. De plus, ils ont à nouveau pilonné les quartiers résidentiels de la capitale syrienne, tuant un enfant et faisant de nombreux blessés.

La veille de cette attaque, les radicaux avaient déjà fait 4 morts et 22 blessés en pilonnant Damas.

Depuis 2012, la capitale syrienne se retrouve régulièrement sous le feu des extrémistes occupant la Ghouta orientale, banlieue est de Damas. Actuellement, la libération de cette zone du joug islamiste est en cours. Il y a une semaine, le Commandement des forces armées syriennes a annoncé avoir libéré toutes les villes et localités de la Ghouta, il ne reste que la ville de Douma qui reste occupée par des radicaux.

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Référendum climat: «Emmanuel Macron est le plus grand prestidigitateur qu’on ait eu depuis très longtemps»
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Tags:
négociations, Jaysh al-Islam (Armée de l'islam), Ghouta orientale, Damas, Douma
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook