Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Moscou réfléchit à une série d'éventuelles mesures suite aux nouvelles sanctions US

    © Sputnik . Ekaterina Chesnokova
    International
    URL courte
    19892

    Moscou a une liste entière d’éventuelles contre-mesures suite aux nouvelles sanctions imposées récemment par les États-Unis, a fait savoir la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, dans une émission diffusée sur la chaîne de télévision russe Rossiya 1.

    La Russie répondra aux nouvelles sanctions imposées par les États-Unis, a déclaré, dans une émission diffusée sur la chaîne de télévision Rossiya 1, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

    «Il y aura une réponse. Traditionnellement, nous le faisons, nous avons une liste entière d'éventuelles mesures qui sont en train d'être élaborées. Il y a des gens qui y travaillent», a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, qui répondait à une question visant à savoir si la Russie allait réagir aux nouvelles sanctions américaines.

    Vendredi, les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions contre 38 hommes d'affaires, officiels et sociétés russes. Sur la liste, on trouve entre autres le fournisseur d'armes russe Rosoboronexport, le ministre de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev, le président de la Commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération, Konstantin Kossatchev et le secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie, Nikolaï Patrouchev. Ces restrictions prévoient l'interdiction aux personnes concernées de conclure des marchés avec les ressortissants américains et le gel de leurs avoirs aux États-Unis.

    Lire aussi:

    Moscou précise sa réponse aux nouvelles sanctions US
    Washington annonce des sanctions contre 38 responsables et sociétés russes
    Schneider Electric: les sanctions antirusses compliquent la tâche à tout le monde
    Tags:
    sanctions, Maria Zakharova, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik