Ecoutez Radio Sputnik
    chat

    Fuyant, le second chat des Skripal «exécute la tâche qui lui a été confiée» au Royaume-Uni

    CC0 / papynoun
    International
    URL courte
    19983

    La lieutenant-colonel Kochkina se porte bien et poursuit sa mission au Royaume-Uni, a ironisé la porte-parole de la diplomatie russe en évoquant le second chat des Skripal qui aurait fui la maison de l’ex-agent double pendant la perquisition.

    Intervenant ce dimanche à la télévision russe, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a ironisé sur le sort du second chat des Skripal qui aurait réussi à fuir leur maison bouclée par la police.

    «Au sujet du second matou connu sous le nom de code Moussia, le seul des quatre [animaux, ndlr] ayant fui, je peux vous dire que la lieutenant-colonel Kochkina [du mot russe "kochka" voulant dire chat, ndlr] se trouve sur le sol du Royaume-Uni et exécute la tâche qui lui a été confiée. Pour le moment, c’est tout ce que je peux vous dire», a-t-elle ironisé.

    Le 4 mars dernier, Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Des accusations d'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia ont été portées contre Moscou par Londres. La Première ministre britannique Theresa May a affirmé que Moscou était impliqué dans cette affaire, sans toutefois présenter de preuves tangibles pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni. Moscou a qualifié ces accusations gratuites de «cirque» avant d'expulser à son tour 23 diplomates britanniques.

    Le 5 avril, la diplomatie russe a envoyé au ministère britannique des Affaires étrangères une requête visant à lui fournir les informations sur le sort des animaux domestiques des Skripal. Selon Moscou, ces données permettront de mieux comprendre ce qui s'est passé pour l'ex-espion et sa fille.

    Le lendemain, une représentante du ministère britannique de l’Environnement a fait savoir que les deux cochons d'Inde des Skripal étaient morts, quant au chat, il a été euthanasié. Pourtant, la nièce de Sergueï Skripal, Viktoria, a précisé qu’il y aurait dû y avoir un autre chat.

    Maria Zakharova avait déjà pointé du doigt vendredi le fait que les animaux appartenant aux Skripal auraient pu être des indices importants dans l'enquête sur l'empoisonnement de l'ex-agent russe et de sa fille. Or, leurs corps ont été incinérés.

    Lire aussi:

    Moscou: soit Londres est incapable de se protéger, soit il est derrière l’affaire Skripal
    Affaire Skripal: des «traces qui mènent au Kremlin»? Zakharova met les points sur les «i»
    L’affaire Skripal, «une question de honte totale» pour Londres et ses services secrets
    Tags:
    enquête, chats, Ioulia Skripal, Sergueï Skripal, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik