Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Pyongyang serait prêt à discuter de la dénucléarisation de la péninsule de Corée

    © AP Photo / Ahn Young-joon
    International
    URL courte
    8710

    Si les informations se confirment, il s’agira de la première déclaration faite directement à Washington au sujet de l’intention de discuter de la dénucléarisation de la péninsule.

    La Corée du Nord a informé les États-Unis de son empressement de discuter de la dénucléarisation de la péninsule, écrit ce dimanche l’agence Reuters, se référant à un fonctionnaire américain.

    D’après la source, Pyongyang est prêt à discuter de cette question lors de la prochaine rencontre entre son dirigeant, Kim Jong-un, et le Président américain, Donald Trump. Et de noter que récemment des fonctionnaires des deux pays avaient entretenus «des contacts secrets». C’est la première fois que la Corée du Nord déclare directement aux États-Unis son intention de négocier de la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

    Plus tôt, le chef d'État américain avait confirmé à son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, envisager de rencontrer Kim Jong-un d’ici fin mai.

    D’après CNN, les représentants des États-Unis et de la Corée du Nord mènent déjà des consultations sur les détails d'une future rencontre. Parmi les options ont été évoquées Pyongyang et Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie.

    Lire aussi:

    Trump dit quand il compte rencontrer le dirigeant nord-coréen
    La Chine décrète un embargo contre la Corée du Nord sur des produits à usage militaire
    De nouveaux détails sur le lieu de la rencontre entre Kim et Trump
    Tags:
    négociations, dénucléarisation, Kim Jong-un, Donald Trump, États-Unis, Péninsule de Corée, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik