International
URL courte
10329
S'abonner

Les militaires israéliens ont annoncé avoir mené des frappes contre un site du Hamas dans la bande de Gaza en réponse à une tentative de violation de la frontière par un groupe de combattants.

Les avions de l'aviation israélienne ont frappé une position du Hamas dans la bande de Gaza, a annoncé le service de presse de l'armée.

Le communiqué ne précise ni le bilan du raid ni la cible, qui se situait sur une base de l'organisation palestinienne.

«Plus tôt aujourd'hui, le 9 avril 2018, des avions de l'armée de l'air israélienne ont attaqué une installation militaire appartenant à l'organisation terroriste Hamas dans la bande de Gaza», rapporte le communiqué.

Le bombardement a eu lieu en réaction à un incident survenu la veille au nord de l'enclave. L'armée israélienne a repéré un groupe de Palestiniens qui ont tenté de traverser la frontière et a ouvert le feu contre eux. Plus tard, deux engins explosifs improvisés ont été retrouvés sur les lieux.

«Les Forces de défense israéliennes prennent au sérieux les tentatives de l'organisation terroriste Hamas de transformer le périmètre de la frontière en zone de guerre», a déclaré l'armée.

Israël impute notamment au Hamas l'organisation des deux dernières semaines de manifestations le long des frontières de la bande de Gaza, qui ont dégénéré en affrontements avec l'armée, causant de nombreuses victimes du côté palestinien.

Ces six semaines de manifestations, baptisées «grande marche du retour», sont dédiées au droit au retour des Palestiniens qui, par centaines de milliers, ont été chassés de leurs terres ou ont fui lors de la guerre ayant suivi la création d'Israël en 1948.

Lire aussi:

Ces départements français sous «surveillance renforcée»
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Un sanglier domestiqué venu à la rencontre de chasseurs abattu à bout portant – images choc
Tags:
frappe aérienne, Hamas, Israël, Bande de Gaza
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook