International
URL courte
Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (104)
19290
S'abonner

Ioulia Skripal est effectivement sortie de l'hôpital, a confirmé mardi la directrice de l'établissement.

Ioulia, la fille de l'ex-agent russe Sergueï Skripal, victime d'une attaque à un agent neurotoxique avec son père, est effectivement sortie de l'hôpital, a confirmé mardi la directrice de l'établissement.

Cependant, le traitement de la jeune femme n'est pas terminé, a-t-elle ajouté. «Ioulia a prié les médias de préserver sa confidentialité et je veux réitérer cette demande. Je veux aussi profiter de l'occasion pour souhaiter à Ioulia tout le meilleur. Ce n'est pas la fin de son traitement mais cela marque une étape importante», a déclaré Christine Blanchard, citée par le service public de la santé britannique.

L'état de santé de son père Sergueï s'améliore et il pourra lui aussi sortir de l'hôpital avec le temps, a également indiqué le médecin.

Le 4 mars dernier, l'ex-agent russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni.

La Russie a toujours démenti les allégations de Londres. Début avril, les chercheurs du laboratoire britannique de Porton Down ont reconnu ne pas être en mesure d'établir le pays d'où provenait l'agent innervant utilisé dans cette tentative d'assassinat. Le gouvernement russe a demandé à Londres à plusieurs reprises de lui permettre de participer à cette enquête.

 

Dossier:
Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (104)

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Tags:
hôpital, Christine Blanchard, Ioulia Skripal, Salisbury, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook