International
URL courte
401945
S'abonner

Beyrouth condamne les derniers raids menés par l’armée israélienne sur la base de Tiyas en Syrie, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères libanais.

Le ministère des Affaires étrangères libanais a fermement condamné les frappes menées par l'aviation israélienne contre la base aérienne syrienne de Tiyas, selon un communiqué publié sur son site internet.

«Le ministère des Affaires étrangères et des émigrés condamne les raids contre la République arabe syrienne, et réaffirme les précédentes positions du Liban, concernant l'interdiction de l'utilisation de son espace aérien pour attaquer la Syrie», peut-on lire dans le communiqué.

Le ministère a aussi fait savoir que «le Liban adressera une plainte au Conseil de sécurité de l'Onu, sur la violation de l'espace aérien libanais par l'aviation israélienne», selon le même communiqué.

La base aérienne syrienne de Tiyas, connue également sous le nom de T-4, située dans l'est de la province de Homs, a été attaquée avec des missiles dans la nuit du 8 au 9 avril. Selon le ministère russe de la Défense, la frappe a été réalisée par deux chasseurs israéliens F-15: trois missiles ont atteint leur cible et cinq autres ont été abattus.

Des médias syriens ont qualifié la frappe aérienne d'«agression israélienne» et ont évoqué des morts et des blessés. L'agence iranienne Fars a à son tour fait état de la mort de quatre ressortissants de la République islamique d'Iran.

De son côté, l'armée de défense israélienne a refusé de commenter la déclaration russe sur l'attaque contre la base syrienne T-4.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Le nombre journalier de cas de Covid-19 en baisse en France mais toujours au-dessus de 10.000
Tags:
violation de la frontière, condamnation, espace aérien, Liban, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook