International
URL courte
43953
S'abonner

Alors que les tensions battent leur plein autour de la Syrie, l'USS Donald Cook se serait positionné à une centaine de kilomètres de la base navale russe à Tartous.

Le destroyer USS Donald Cook (DDG-75), équipé de missiles de croisière Tomahawk, s'est approché du port syrien de Tartous, qui abrite la base logistique de la marine russe, relate la chaîne de télévision CNN Türk.

Selon la chaîne, le destroyer avait précédemment quitté le port chypriote de Larnaca avant de mettre le cap sur la Syrie. Des avions de combat russes ont à quatre reprises survolé le navire américain, affirme le média.

Le quotidien The Wall Street Journal indique que l'USS Porter (DDG-78) se joindra bientôt à l'USS Donald Cook au large de la Syrie.

Les tensions sont à leur comble autour de la Syrie ces derniers jours sur fond d'allégations faisant état d'une nouvelle attaque chimique perpétrée à Douma.

Le Président américain Donald Trump a promis lundi 9 avril une décision imminente sur une réponse «forte» visant à faire «payer» le dirigeant syrien Bachar el-Assad et ses alliés, dont Moscou et Téhéran.

La partie russe, qui rejette fermement les rapports sur l'attaque chimique à Douma, a mis Washington en garde contre «de graves conséquences» en cas de frappes sur le territoire syrien.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Paris et Londres VS Malabo: lutte contre la corruption ou jeux d’intérêts stratégiques?
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Tags:
Syrie, Donald Trump, USS Porter, USS Donald Cook (destroyer), port de Tartous, destroyer, attaque chimique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook