Ecoutez Radio Sputnik
    Le siège de l'OIAC à La Haye

    Prétendue attaque dans la Ghouta orientale: Damas invite l’OIAC

    © AP Photo / Peter Dejong
    International
    URL courte
    Attaque chimique présumée à Douma (79)
    4271

    Les autorités syriennes ont officiellement proposé aux inspecteurs de l’OIAC de se rendre dans la région de la prétendue attaque chimique, dans la Ghouta orientale, pour établir les faits.

    Le ministère syrien des Affaires étrangères a envoyé à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) une invitation officielle à se rendre dans la Ghouta orientale, lit-on dans une déclaration du porte-parole de la diplomatie syrienne diffusée mardi par l'agence Sana.

    L'invitation propose à l'OIAC d'envoyer des spécialistes en mission pour éclaircir les faits dans la ville de Douma et à enquêter sur la prétendue attaque à l'arme chimique.

    «La Syrie confirme sa disposition à offrir l'assistance nécessaire pour le travail de la mission […] et espère que les experts de l'OIAC travailleront dans une transparence maximale et se fonderont sur des preuves véritables», a indiqué le porte-parole à l'agence.

    Le 7 avril, des représentants de l'opposition syrienne armée dans la Ghouta orientale ont fait état d'une éventuelle attaque au gaz toxique par les forces gouvernementales contre les radicaux et les civils dans la ville de Douma. Damas rejette les accusations. Damas a plus d'une fois souligné que tout son arsenal chimique avait été évacué du pays en 2014 sous le contrôle de l'OIAC.

     

    Dossier:
    Attaque chimique présumée à Douma (79)

    Lire aussi:

    L'équipe de sécurité de l'Onu a été la cible de tirs à Douma, selon le chef de l'OIAC
    L’OIAC entamera dimanche sa mission d’enquête sur l’attaque chimique présumée à Douma
    Syrie: la mission de l’OIAC reportée à cause d’un échange de tirs à Douma
    Tags:
    armes chimiques, OIAC, Douma, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik