Ecoutez Radio Sputnik
    La frégate multi-mission (FREMM) Aquitaine

    Des chasseurs russes auraient survolé une frégate française en Méditerranée

    © AFP 2018 FRED TANNEAU
    International
    URL courte
    Attaque chimique présumée à Douma (76)
    12822423

    La frégate française Aquitaine, déployée en Méditerranée orientale, aurait été survolée par des avions de chasse russes ce week-end sur fond d’augmentation des tensions en Syrie.

    Des chasseurs russes ont effectué au cours du week-end un survol de la frégate multi-mission (FREMM) française Aquitaine qui se trouve en Méditerranée orientale, selon des informations du magazine Le Point.

    L'état-major de la Marine a confirmé le fait du survol par des avions de chasse russes Su-24 et Su-30 et l'a qualifié d'action dangereuse et inamicale. En outre, les avions étaient armés, souligne le quotidien.

    Moscou n'a pas encore commenté ce survol du navire français par ses avions de chasse.

    Participant à l'opération Chammal, la frégate Aquitaine navigue avec le destroyer américain USS Donald Cook et trois autres navires de ce type. Cette flottille est déployée près de la côté libanaise, selon le quotidien Ouest-France. La FREMM Aquitaine, dotée de missiles de croisière navals capables d'atteindre des cibles à plus de 1.000 kilomètres, pourrait effectuer des frappes contre la Syrie en réponse à l'attaque chimique présumée à Douma dont Damas est accusé par des pays occidentaux, ajoute Le Point.

    Les radicaux du groupe Jaych al-Islam ont précédemment accusé les forces gouvernementales syriennes d'avoir eu recours, samedi 7 avril, à des armes chimiques contre un hôpital de Douma, dans la Ghouta orientale. Ces allégations ont été reprises par les puissances occidentales, le Président Trump ayant estimé que la Syrie devait «payer le prix fort pour l'attaque chimique».

    La diplomatie russe a pour sa part qualifié d'«intox» les informations sur une attaque chimique en Syrie.

    Dossier:
    Attaque chimique présumée à Douma (76)

    Lire aussi:

    Moscou: les photos des «victimes» de l'attaque chimique présumée en Syrie sont fausses
    Bachar el-Assad et sa famille seraient toujours en Syrie
    «Tous payeront»: Trump promet une décision sur l’«attaque chimique» en Syrie
    Tags:
    missiles de croisière, armes chimiques, chasseur, navires, frégate, USS Donald Cook (destroyer), Su-30, Su-24, FREMM, Marine nationale française, Jaysh al-Islam (Armée de l'islam), Donald Trump, Méditerranée, Moscou, Damas, Ghouta orientale, Douma, Syrie, Liban, Russie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik