International
URL courte
147
S'abonner

En République centrafricaine, un Casque bleu a trouvé la mort et huit autres ont été blessés dans une attaque survenue mardi à Bangui, a-t-on appris d'une source sécuritaire.

Un Casque bleu a été tué et huit autres blessés dans des affrontements entre des soldats de la mission de l'Onu en Centrafrique, la Minusca, et des milices auto-proclamés d'«auto-défense» à Bangui mardi après-midi, a indiqué une source sécuritaire à l'AFP.

Au moins 46 civils ont été blessés durant ces échanges de tirs dans le quartier PK5 de la capitale, dont 44 ont été pris en charge par l'ONG Médecins sans frontières (MSF), selon l'ONG à l'AFP, et deux par l'hôpital pédiatrique de Bangui, selon du personnel hospitalier.

La Centrafrique est en proie depuis 2013 à des violences intercommunautaires, après le renversement de l'ex-Président François Bozizé par les milices de la Seleka prétendant défendre la minorité musulmane, ce qui avait entraîné une contre-offensive des milices anti-Balaka.

Les groupes armés se battent aujourd'hui essentiellement pour le contrôle des ressources naturelles.

Lire aussi:

Covid en France: le nombre journalier de contaminations et de décès en légère baisse
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Elle trouve un appartement secret derrière le miroir de sa salle de bain - vidéo
Tags:
Casques bleus, victimes, Bangui, République centrafricaine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook