Ecoutez Radio Sputnik
    Base de Hmeimim

    Le Figaro: les avions syriens auraient été transférés sur la base russe de Hmeimim

    © Sputnik . Dmitriy Vinogradov
    International
    URL courte
    277011

    L'armée syrienne aurait commencé à transférer ses avions militaires vers la base aérienne russe de Hmeimim pour anticiper des frappes occidentales, selon Le Figaro. La partie russe n'a pas commenté ces rapports pour le moment.

    Le commandement de l'armée syrienne a transféré des avions militaires vers la base aérienne russe de Hmeimim, près de Lattaquié, sur la côte méditerranéenne, rapporte le quotidien français Le Figaro citant des sources anonymes.

    «Lundi, les Syriens avaient commencé de vider les plus importantes de leurs bases aériennes», a fait savoir au journal un expert du Moyen-Orient.

    Selon lui, la base de Doumair, située dans la région du Qalamoun, près de Damas, a été l'une des premières à être évacuée. Les principaux quartiers généraux de l'armée auraient également été vidés, affirme cette même source.

    Le ministère russe de la Défense n'a émis aucun commentaire à ce sujet.

    Le Président américain Donald Trump a auparavant promis une réponse «forte» visant à faire «payer» le dirigeant syrien Bachar el-Assad et ses alliés, dont Moscou et Téhéran, pour la présumée attaque chimique perpétrée dans la ville syrienne de Douma.

    Son homologue français Emmanuel Macron a fait savoir mardi que Paris annoncerait «dans les prochains jours» sa réponse à l'attaque chimique présumée en Syrie. Selon lui, si la France décide de procéder à des frappes, elles viseront les «capacités chimiques» de Damas.

    Moscou qualifie les informations sur un nouveau recours à l'arme chimique en Syrie d'«intox» destinée à justifier les éventuelles frappes étrangères contre les forces syriennes.

    Lire aussi:

    Bachar el-Assad et sa famille seraient toujours en Syrie
    Riposte militaire en Syrie? Pour la Maison-Blanche, toutes les options sont sur la table
    Un média d'État syrien accuse les services secrets US d'avoir orchestré des attaques
    Tags:
    attaque chimique, évacuation, aérodrome de Hmeimim, Donald Trump, Emmanuel Macron, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik