International
URL courte
3440
S'abonner

Des radicaux de Jaych al-Islam ont ouvert le feu contre une manifestation progouvernementale dans la ville syrienne de Douma, tuant quatre personnes, a annoncé à Sputnik le défenseur des droits de l'homme syrien Ammar Jamal. Le pilonnage est survenu lorsqu’un bus avec des journalistes russes quittait la Ghouta orientale.

Une manifestation progouvernementale à Douma, dans la Ghouta orientale, a été la cible de tirs des radicaux du groupe Jaych al-Islam ce mercredi, a annoncé à Sputnik Ammar Jamal, défenseur des droits de l'homme syrien.

«On m'a informé du fait que des rebelles tiraient contre des manifestants, ont brulé des pancartes et des drapeaux. Quatre hommes ont été tués», a précisé M.Jamal.

Selon lui, le pilonnage a commencé lorsqu'un bus transportant des journalistes russes quittait la Ghouta orientale.

Précédemment, le ministère russe de la Défense a signalé que trois journalistes russes avaient été blessés par des tirs visant leur bus dans la Ghouta orientale. Parmi eux se trouvaient un correspondant de la chaîne de télévision NTV, des caméramans des chaînes Rossia 1 et Zvezda.

Le commandement de l'armée syrienne a annoncé la libération de l'ensemble des localités de la Ghouta orientale le 31 mars dernier. Plus tôt dans la journée de mercredi, l'état-major général des Forces armées russes avait estimé que la situation dans la région étaient revenue à la normale.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
tir, attaque, morts, manifestation, pilonnage, victimes, Douma, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook