International
URL courte
16892
S'abonner

Le Président russe et le Premier ministre israélien se sont entretenus au téléphone de la récente frappe de missiles visant un aéroport syrien dans la province de Homs.

Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu ont eu mercredi un entretien téléphonique lors duquel ils ont discuté de la situation qui s'est nouée autour de la Syrie, a annoncé le service de presse du Kremlin.

L'entretien a eu lieu à l'initiative de la partie israélienne, précise la présidence russe. Les deux dirigeants ont notamment évoqué les récentes frappes israéliennes sur la base aérienne syrienne T-4 dans la province de Homs.

«Vladimir Poutine a souligné la nécessité fondamentale de respecter la souveraineté de la Syrie et appelé à s'abstenir de toute démarche qui est susceptible de déstabiliser davantage la situation dans ce pays et présente une menace pour sa sécurité», a fait savoir le Kremlin.

L'aérodrome militaire syrien T-4 a été visé le 9 avril dernier par des frappes de missiles imputées par Damas à Israël. Selon le ministère russe de la Défense, deux avions F-15 de l'armée de l'air israélienne, qui se trouvaient dans l'espace aérien libanais, ont lancé sur le site huit missiles, dont cinq ont été détruits par des unités syriennes de défense aérienne.

Lire aussi:

Une jeune enlevée et dépouillée par quatre autres femmes à Saint-Étienne
Un drôle de cluster d'une cinquantaine de Chinois positifs au Covid-19 à Roissy
Invité à se rendre en Israël, le roi Mohammed VI aurait posé deux conditions à Netanyahou pour accepter
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Tags:
crise syrienne, destabilisation, frappe aérienne, F-15 Eagle, Benjamin Netanyahou, Vladimir Poutine, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook