Ecoutez Radio Sputnik
    Ali Akbar Velayati

    Téhéran indique ce qui est à la base du projet occidental d’une frappe contre la Syrie

    © AP Photo / Ebrahim Noroozi
    International
    URL courte
    251333

    Les pays qui menacent de frapper la Syrie en représailles à la présumée attaque chimique perpétrée à Douma, se fondent sur des mensonges, d’après Ali Akbar Velayati, conseiller du Guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei.

    Les menaces proférées par certains pays occidentaux à l’encontre de la Syrie «reposent sur de mensonges diffusés après la libération de la Ghouta orientale», a déclaré jeudi Ali Akbar Velayati, conseiller du Guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, lors d’une rencontre avec le Président syrien Bachar el-Assad à Damas. 

    M.Assad a pour sa part noté que «les déclarations faites par des hommes politiques occidentaux sur la possibilité d’une opération militaire contre la Syrie reposent sur des informations fabriquées par leurs complices», a indiqué la chancellerie du Président syrien.

    L’émissaire iranien a exprimé le soutien de Téhéran à la Syrie et à son peuple qui font preuve de «vaillance dans la guerre contre le terrorisme».

    La Syrie et l’Iran «lutteront ensemble contre les provocations et les menaces agressives venant des États-Unis, d’Israël et de leurs alliés», avait précédemment déclaré M.Velayati dans une interview accordée à la chaîne de télévision Surya.


    Lire aussi:

    Téhéran annonce les conditions du retrait de ses troupes de Syrie et d’Irak
    L’Iran fait connaître la condition de son retrait de Syrie
    L’Iran maintiendrait ses «capacités balistiques» avec ou sans l’accord des États-Unis
    Tags:
    mensonge, menaces, frappes, Bachar el-Assad, Ali Akbar Velayati, Israël, Syrie, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik