International
URL courte
16376
S'abonner

Deux semaines après l’inspection à bord de l’avion russe à l'aéroport de Londres-Heathrow, le Royaume-Uni a présenté des explications et s’est même excusé, selon le ministre russe des Transports, Maxime Sokolov.

Le Centre britannique sur la sécurité des vols a expliqué la raison pour laquelle les services britanniques avaient effectué à la fin du mois de mars une inspection dans l'avion de la compagnie aérienne russe Aeroflot à l'aéroport de Londres-Heathrow, et il s'est également excusé, a déclaré le ministre russe des Transports, Maxime Sokolov.

«On a présenté des explications. Et on s'est même excusé. C'était le Centre sur la sécurité des vols sous l'égide de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), qui opère sur le territoire du Royaume-Uni», a rapporté Maxime Sokolov.

Le 30 mars, les autorités britanniques avaient organisé une inspection sans donner d'explications à bord d'un avion russe à l'aéroport de Londres-Heathrow. Le ministère russe des Affaires étrangère avait qualifié cet incident de nouvelle provocation. Le commandant de bord de l'avion, Vitali Mitrofanov, avait pour sa part déclaré que les Britanniques avaient inspecté l'avion sans agents de bord, violant ainsi les règles.

Plus tard le ministère britannique de l'Intérieur a expliqué qu'il s'agissait d'une inspection de routine à bord et que l'avion russe avait été inspecté dans le cadre de la lutte contre le crime organisé.

L'ambassade de Russie à Londres a envoyé une note au Foreign Office demandant une explication à propos de cet incident.

Lire aussi:

Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Quel est le secret de ces trois départements où aucune mort du Covid-19 n’a été recensée?
Un astéroïde qui sera visible aux jumelles fonce vers la Terre
Tags:
inspections, avion, aéroport de Heathrow, Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), Maxim Sokolov, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook