Ecoutez Radio Sputnik
    S-400 russe en Syrie

    Moscou réfute la participation de la DCA russe pour repousser les frappes contre la Syrie

    © Sputnik . Dmitry Vinogradov
    International
    URL courte
    Frappes des États-Unis et de leurs alliés contre la Syrie (113)
    756233

    Le ministère russe de la Défense a réfuté la participation de la DCA russe afin de repousser les frappes de la coalition internationale contre la Syrie. La défense antiaérienne syrienne a réussi à elle-seule à intercepter les deux tiers des missiles lancés contre le territoire du pays.

    Les forces de la défense antiaérienne russe n'ont pas participé à la riposte aux frappes de la coalition internationale menées dans la nuit du 13 au 14 avril, a déclaré samedi le ministère russe de la Défense.

    «Les divisons de la DCA russe sur le territoire de la République arabe syrienne n'ont pas été employées afin de repousser une attaque de missiles», lit-on dans le communiqué de la Défense russe.

    Vladimir Djabarov, le premier vice-président du comité des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération, a indiqué que la DCA syrienne avait réussi toute seule à intercepter les deux tiers des missiles lancés contre la Syrie.

    «Je crois que l'armée syrienne a donné son meilleur. Il n'y a pas de morts, seulement des blessés. Je pense que la DCA y est arrivée. Elle a intercepté environ les deux tiers des missiles», a-t-il déclaré.

    D'après les données officielles, deux divisions de la défense antiaérienne russe S-400 assurent la défense des bases russes à Hmeimim et Tartous. Les objets militaires russes en Syrie sont également protégés par le système antiaérien de courte et moyenne portées Pantsir S-1.

    Dans la nuit du 13 au 14 avril la coalition internationale dirigée par les États-Unis a mené une série de frappes contre la Syrie en représailles à l'attaque chimique présumée dans la Ghouta orientale dont les pays de la coalition attribuent la responsabilité à Damas.

    Dossier:
    Frappes des États-Unis et de leurs alliés contre la Syrie (113)

    Lire aussi:

    Opération en Syrie: «une frappe peut être menée contre n’importe quel pays du monde»
    La DCA syrienne intercepte 71 missiles sur les 103 lancés
    La Défense russe dévoile les détails de l’interception des missiles tirés contre la Syrie
    Tags:
    défense antiaérienne, frappe aérienne, Pantsir-S1, S-400, ministère russe de la Défense, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik