International
URL courte
Frappes des États-Unis et de leurs alliés contre la Syrie (114)
471067
S'abonner

Par leurs actions, les États-Unis laissent faire les terroristes en Syrie, a annoncé Vladimir Poutine après une série de frappes coordonnées réalisée cette nuit par Washington, Paris et Londres.

Washington laisse faire les terroristes par ses actions en Syrie, a déclaré le Président russe après les frappes coordonnées portées par Washington, Paris et Londres contre des installations gouvernementales syriennes.

«Par leurs actions, les États-Unis… apportent des souffrances à la population civile, en fait, ils laissent faire les terroristes», a indiqué Vladimir Poutine dans une déclaration publiée par le service de presse du Kremlin.

La Russie a annoncé samedi convoquer une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'Onu après les frappes menées par les États-Unis et leurs alliés contre le Damas.

Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont mené dans la nuit de vendredi à samedi des frappes coordonnées en Syrie en représailles à l'attaque chimique présumée menée le week-end dernier à Douma.

Selon l'état-major syrien, trois personnes ont été touchées par les frappes.

Dossier:
Frappes des États-Unis et de leurs alliés contre la Syrie (114)

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Restrictions chinoises sur le trafic aérien: les Américains attaquent, les Européens acquiescent
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Tags:
frappe aérienne, Vladimir Poutine, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook