Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Moscou appelle l’UE à agir pour faire cesser les provocations de ses membres

    © Sputnik . Ekaterina Chesnokova
    International
    URL courte
    Frappes des États-Unis et de leurs alliés contre la Syrie (113)
    16531

    Moscou appelle l’Union européenne à faire au moins «quelque chose» pour éviter d’autres provocations auxquelles prendraient part certains de ses Etats membres, a indiqué la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova sur Facebook.

    Commentant la déclaration de l'Union européenne qui a demandé ce samedi à la Russie et l'Iran de «jouer de leur influence pour empêcher une nouvelle utilisation d'armes chimiques par Damas», la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a appelé, à son tour, l'UE à mettre tout en œuvre pour éviter d'autres provocations impliquant ses membres.

    «Nous encourageons à faire au moins quelque chose pour éviter de nouvelles provocations de la part de ses [de l'UE, ndlr] pays membres», a notamment écrit Mme Zakharova sur sa page Facebook.

    Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont attaqué dans la nuit du 13 au 14 avril des sites d'infrastructures militaires de la Syrie. Cette coalition tripartite a tiré 103 missiles (l'année dernière, l'aérodrome militaire syrien de Shayrat avait déjà été attaqué par 59 missiles) dont 71 ont été abattus à l'approche de leurs objectifs, d'après le ministère russe de la Défense.

    Moscou a violemment fustigé les frappes, affirmant que par leurs actions, les États-Unis laissaient faire les terroristes en Syrie. La Russie a également annoncé samedi convoquer une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'Onu.

    Dossier:
    Frappes des États-Unis et de leurs alliés contre la Syrie (113)

    Lire aussi:

    La France au seuil d’une révolution? Le sondage alarmant de l’Ifop
    Les derniers mots des pilotes du crash du Boeing 737 MAX révélés par les boîtes noires
    Gilets jaunes: l’armée sera déployée samedi pour sécuriser des bâtiments
    Tags:
    frappe de missile, attaque chimique, Union européenne (UE), Maria Zakharova, Iran, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik