Ecoutez Radio Sputnik
    Nikki Haley

    Un sénateur russe répond à Haley sur «l’indignité» de Damas de négocier avec les USA

    © AFP 2018 Jewel SAMAD
    International
    URL courte
    31894

    Selon l'ambassadrice permanente des États-Unis auprès de l'Onu, Niki Haley, Damas ne mérite pas de négocier directement avec Washington. Un sénateur russe a commenté cette déclaration.

    Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a commenté les propos de l'ambassadrice américaine à l'Onu, Nikki Haley, qui avait déclaré que la Syrie «ne méritait pas» de négocier avec les États-Unis.

    Auparavant, Haley a rejeté la possibilité de négociations directes entre Damas et Washington. La diplomate américaine a ajouté que la Syrie ne méritait pas la possibilité d'un dialogue direct avec les États-Unis.

    «Haley a qualifié la Syrie d'''indigne'' de négociations avec les USA. Auparavant, c'était la Corée du Nord qui l'était. Une fois dotée de l'arme nucléaire, elle est devenue digne. Question de rapport de forces», a écrit le sénateur sur son compte Twitter.

    ​Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont attaqué dans la nuit du 13 au 14 avril des sites d'infrastructures militaires de la Syrie. Cette coalition tripartite a tiré 103 missiles, dont 71 ont été abattus à l'approche de leurs objectifs. L'année dernière, l'aérodrome militaire syrien de Shayrat avait déjà été attaqué par 59 missiles.

    Lire aussi:

    Les USA se disent prêts à frapper de nouveau la Syrie
    La DCA syrienne intercepte 71 missiles sur les 103 lancés
    Moscou: les frappes sur la Syrie sont un coup porté au système du droit international
    Tags:
    négociations, Nikki Haley, Alexeï Pouchkov, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik