Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Si les USA violent la «ligne rouge» de Moscou en Syrie, la «réaction russe se durcira»

    © AP Photo / Alexander Kots/Komsomolskaya Pravda
    International
    URL courte
    10681

    Toute transgression de la «ligne rouge» de la Russie en Syrie ne fera que durcir sa réaction, prévient le sénateur russe Konstantin Kossatchev.

    Si les États-Unis transgressent la «ligne rouge» de Moscou en Syrie, la réaction russe se durcira et Washington le sait bien, a déclaré lundi aux journalistes Konstantin Kossatchev, président de la commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    «Une compréhension claire de ce qui se passe en Syrie et où passent les lignes rouges dont la violation entraînera le durcissement de la réaction russe existe», a-t-il déclaré à l’issue d’une réunion à huit clos sur la situation en Syrie.

    Et de préciser que les États-Unis en étaient conscients.

    Le sénateur a en outre souligné que, dans les relations russo-américaines, il y avait une «stratégie clairement calculée pour aller de l'avant». Cependant, estime-t-il, malgré une attitude constructive de Moscou, aucun retour de la part de Washington n’est constaté.

    Lire aussi:

    La présidentielle russe vue par des observateurs internationaux
    Terrorisme, dissuasion nucléaire, deux terrains d’entente possibles entre Russie et USA
    «Les sénateurs US font plonger Trump dans une atmosphère de psychose antirusse»
    Tags:
    mise en garde, Conseil de la Fédération, Konstantin Kossatchev, États-Unis, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik