International
URL courte
321785
S'abonner

Pendant que l’attention du monde est focalisée sur la situation au Proche-Orient, des événements non pas moins importants se déroulent en Asie: Pékin prépare ses manœuvres militaires en mer de Chine orientale près des côtes taïwanaises.

L’agression américaine contre la Syrie semble avoir poussé l’empire du Milieu à garder ses frontières avec vigilance: une cinquantaine de navires et de sous-marins, plus de 70 avions de chasse et quelque 20.000 marins ont été mis en état d’alerte en mer de Chine orientale.

«Nous devons indéfectiblement adhérer au processus de modernisation de la Marine chinoise, nous devons innover et nous efforcer à transformer notre flotte en une puissance de niveau mondial», a déclaré le Président chinois Xi Jinping à bord de l'unique porte-avions du pays, le Liaoning.

exercices militaires en Chine
© AP Photo / Li Gang
exercices militaires en Chine

Ces exercices d’envergure se tiennent sur fond d’escalade des tensions avec les États-Unis.

​Rappelons que les États-Unis et Taïwan négocient la vente d’armements modernes pour la bagatelle de 1,3 milliard de dollars, provoquant l’ire de la Chine. Le 18 avril, la flotte chinoise s’approchera des côtes taïwanaises où se déroulera la phase active des manœuvres militaires.

Les relations officielles entre le gouvernement central de la République populaire de Chine et la province insulaire ont été interrompues en 1949. Les forces du Kuomintang dirigées par Tchang Kaï-chek se sont retranchées à Taïwan après avoir subi une défaite dans la guerre civile contre le parti communiste. Les contacts d'affaires et informels entre Taïwan et la Chine continentale ont repris à la fin des années 1980. Depuis le début des années 1990, les parties entretiennent des contacts par le biais d'organisations non gouvernementales.

Lire aussi:

Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Défaut de paiement, un «désastre à grande échelle» à venir aux États-Unis
Tags:
exercices militaires, Xi Jinping, mer de Chine orientale, Taïwan, États-Unis, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook