Ecoutez Radio Sputnik
    Un quartier de Douma

    Syrie: les inspecteurs de l’OMS attendent de se rendre à Douma

    © Sputnik . Mikhaïl Voskressenski
    International
    URL courte
    4201

    «Nous n'avons pas encore d'accès à Douma, mais nous travaillons avec les autorités compétentes pour procéder le plus vite possible à l'évaluation de l'état de la santé publique à Douma», a confié à Sputnik le porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tarik Jasarevic.

    Il a souligné que la mission d'évaluation de l'OMS travaillerait à Douma indépendamment de la mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

    Lundi 16 avril, l'ambassadeur russe auprès de l'Onu à Genève, Guennadi Gatilov, a communiqué que des représentants de l'OMS avaient été envoyés à Douma «pour donner une évaluation objective de la situation médico-sanitaire dans la région où des armes chimiques auraient été utilisées». À l'issue de leur inspection, les représentants de l'OMS pourront corriger leur déclaration du 11 avril sur de nombreuses victimes de l'attaque présumée de Douma.

    Dans la nuit du 13 au 14 avril, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont attaqué des sites d'infrastructures militaires de la Syrie. Les pays occidentaux soutiennent qu'une attaque chimique a eu lieu le 7 avril dans la ville de Douma, près de la capitale syrienne. La Russie a démenti les informations concernant une bombe au chlore qui aurait été larguée par les forces gouvernementales syriennes. Les militaires russes ont qualifié de fausses les photos de victimes de la prétendue attaque chimique à Douma publiées par les Casques blancs sur les réseaux sociaux.

    Damas a qualifié les accusations contre l'armée syrienne liées aux armes chimiques de peu convaincantes. La partie syrienne a plus d'une fois souligné que tout son arsenal chimique avait été évacué du pays en 2014 sous le contrôle de l'OIAC.

    Lire aussi:

    Ce que les inspecteurs de l'OIAC devraient absolument vérifier à Douma
    La police militaire russe se met à l’ouvrage dans la ville syrienne de Douma
    L’OIAC entamera dimanche sa mission d’enquête sur l’attaque chimique présumée à Douma
    Tags:
    inspecteurs, OMS, Douma
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik