Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou

    Sanctions antirusses US: Moscou établit la date butoir de l’adoption de sa riposte

    © Sputnik . Sergey Guneyev
    International
    URL courte
    8440
    S'abonner

    La Russie s’apprête à introduire des mesures de riposte aux sanctions américaines dès cet été, a déclaré la Présidente du Conseil de la Fédération russe. Selon elle, cette riposte «ciblée, douloureuse et tangible» vise à montrer que la politique antirusse ne restera pas sans réponse.

    La loi sur les mesures de riposte russes sera adoptée d'ici fin juillet, a déclaré la Présidente du Conseil de la Fédération russe (la Chambre haute du parlement russe) Valentina Matvienko.

    «Il est trop tôt pour parler du délai de l'adoption de cette loi, mais elle doit être adoptée au cours de la session de printemps [du parlement russe, ndlr]», a-t-elle précisé.

    La sénatrice a souligné que la riposte russe sera «ciblée, douloureuse et tangible».

    «Ceux qui introduisent des sanctions contre la Russie doivent comprendre qu'elles peuvent entrainer des conséquences graves pour les initiateurs de ces sanctions, qui ont lancé ce mécanisme destructif qui sape la coopération internationale», a-t-elle ajouté.

    Auparavant, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait précisé qu'il fallait montrer aux États-Unis que leurs actions ne resteraient pas sans réponse tout en assurant que les sanctions de riposte ne seront pas nuisibles pour l'économie russe.

    Il a indiqué que Moscou ne tarderait pas à adopter des mesures de ripostes.

    «La situation nécessite elle-même des efforts assez énergiques», estime le diplomate.

    Le projet de loi sur les mesures de riposte à la politique antirusse menée par les États-Unis a été soumis le 13 avril à la Douma d'État par les chefs des groupes parlementaires et Viatcheslav Volodine, président de la Chambre basse du parlement russe.

    Le 6 avril les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions contre 38 hommes d'affaires, officiels et sociétés russes. Sur la liste, on trouve entre autres le fournisseur d'armes russe Rosoboronexport, le ministre de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev, le président de la Commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération, Konstantin Kossatchev et le secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie, Nikolaï Patrouchev. Ces restrictions prévoient l'interdiction aux personnes et aux sociétés concernées de conclure des marchés avec des ressortissants américains et le gel de leurs avoirs aux États-Unis.

     

    Tags:
    riposte, sanctions, Conseil de la Fédération, Viatcheslav Volodine, Sergueï Riabkov, Konstantin Kossatchev, Valentina Matvienko, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik