International
URL courte
101346
S'abonner

Suivant l’exemple des États-Unis, six autres pays auraient examiné avec Israël le transfert de leurs ambassades de Tel Aviv vers Jérusalem, affirme Benjamin Netanyahu, heureux du fait que le Guatemala ait fait de même.

Au moins six pays ont mené de sérieuses négociations avec les autorités israéliennes sur le déplacement de leurs ambassades à Jérusalem, a déclaré le Premier ministre d'Israël Benjamin Netanyahu, cité par le journal The Times of Israel.

«Merci au Guatemala de l'avoir fait. D'autres suivront vos pas», a-t-il indiqué devant des diplomates étrangers à l'occasion du Jour de l'indépendance, le 19 avril. Il n'a cependant pas précisé de quels États il s'agissait.

Auparavant, M.Netanyahu avait fait savoir que le Guatemala, presque dans le même temps que les États-Unis, transférerait son ambassade à Jérusalem en mai prochain. D'autres pays suivront son exemple, estime le Premier ministre. Le Honduras, supposent des diplomates israéliens, est un des pays qui adopteront cette décision, selon la presse.

L'ambassade américaine est transférée à Jérusalem sur décision du Président Donald Trump qui a reconnu cette ville comme la capitale d'Israël en décembre dernier. Le reste du monde continue de considérer le statut de Jérusalem comme l'un des problèmes clés du conflit au Proche-Orient qui doit être réglé sur la base d'une entente avec les Palestiniens. En attendant, les ambassades étrangères demeurent à Tel Aviv.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Défense russe: al-Nosra a tenté de percer des positions syriennes, des pertes parmi les militaires
Tags:
ambassade, Benjamin Netanyahu, Jérusalem, Guatemala, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook