International
URL courte
10415
S'abonner

Le Président russe est prêt pour un sommet avec son homologue américain, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères à Sputnik, ajoutant que «Donald Trump avait déclaré qu’il serait heureux de recevoir Vladimir Poutine à la Maison-Blanche».

Vladimir Poutine est prêt à un sommet avec Donald Trump, a annoncé Sergueï Lavrov dans une interview à Sputnik.

Précédemment, lors de leur entretien téléphonique du 20 mars, le Président américain avait proposé à son homologue russe une rencontre à la Maison-Blanche.    

Le ministre russe des Affaires étrangères a néanmoins noté que les préparatifs pour un tel sommet n'étaient actuellement pas en cours.    

«Nous partons du fait que le Président américain lors d'une conversation téléphonique, ce n'est pas un secret, a exprimé une telle invitation, a déclaré qu'il serait heureux de rencontrer [Poutine] à la Maison Blanche, qu'il serait heureux de le rencontrer dans le cadre d'une visite qu'il [Poutine, ndlr] lui rendrait. Il est revenu une ou deux fois sur ce sujet, c'est pourquoi nous avons fait savoir à nos collègues américains que nous ne voulions pas être importuns, mais nous ne voulons pas non plus être impolis, et que, étant donné que le Président Trump a fait une telle proposition, nous attendons qu'il la concrétise», a déclaré M.Lavrov.    

Les chefs d'État américain et russe se sont rencontrés deux fois. En juillet dernier, les Présidents ont eu des entretiens lors du sommet du G20 à Hambourg sur les problèmes des relations bilatérales, les crises syrienne et ukrainienne. En novembre 2017, MM.Poutine et Trump ont eu une courte conversation au sommet de l'APEC à Danang au Vietnam. Au cours de la réunion, ils ont approuvé une déclaration commune sur la Syrie. Après cela, les chefs d'État ont parlé plusieurs fois au téléphone.     

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Tags:
Donald Trump, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook