Ecoutez Radio Sputnik
    Une arme à feu. Image d'illustration

    Une étude révèle une augmentation rapide des fusillades dans les écoles aux USA

    © Sputnik . Sergey Pyatakov
    International
    URL courte
    642

    «Une tendance alarmante c’est que l'écrasante majorité des tireurs du XXIème siècle étaient des adolescents, ce qui suggère qu'il leur est désormais plus facile d’avoir accès aux armes», affirment les auteurs d’une étude appelant à prendre des mesures contre l'augmentation inquiétante du nombre de fusillades dans les écoles américaines.

    Dans une nouvelle étude publiée dans le Springer's Journal of Child and Family Studies, des chercheurs ont passé en revue l'histoire des fusillades de masse dans des écoles aux États-Unis et ont découvert des tendances alarmantes. L'auteur principal de l'étude, Antonis Katsiyannis de la Clemson University, et ses collègues ont découvert que le récent massacre en Floride n'était pas un événement isolé, mais qu'il faisait partie d'une épidémie mortelle qui devait être traitée.

    Des fusillades ont eu lieu à divers moments de l'histoire des États-Unis. Par exemple, en 1940, un directeur d'école secondaire a tué six adultes. Aucune fusillade de masse similaire n'a eu lieu dans les années 1950 et 1960. Cependant, le nombre de fusillades dans les écoles n'a cessé d'augmenter depuis 1979.

    Au cours du XXème siècle, les fusillades dans les écoles ont tué 55 personnes et en ont blessé 260 autres, en particulier dans la région occidentale du pays. La plupart des 25 tireurs impliqués étaient des hommes blancs qui ont agi seuls, et seulement neuf d'entre eux ont été diagnostiqués comme souffrant de maladies mentales. 60% des tireurs avaient entre 11 et 18 ans.

    Depuis le début du XXIème siècle, il y avait 13 incidents impliquant des tireurs solitaires qui ont tué 66 personnes et en ont blessé 81 autres.

    «En moins de 18 ans, nous avons déjà constaté plus de décès liés aux fusillades dans les écoles qu'au cours du XXème siècle entier. Une tendance alarmante c'est que l'écrasante majorité des tireurs du XXIème siècle étaient des adolescents, ce qui suggère qu'il leur est désormais plus facile d'avoir accès aux armes. Ils sont plus nombreux à souffrir de problèmes de santé mentale ou de problèmes liés à des compétences limitées en matière de résolution des conflits», explique l'auteur de l'étude.

    Selon les scientifiques, de telles violences peuvent être traitées par des actions politiques et législatives qui comprennent une vérification élargie des antécédents des propriétaires potentiels d'armes à feu et une interdiction des armes d'assaut. Les problèmes de santé mentale parmi les adolescents et les adultes devraient également être traités plus profondément. Il est également conseillé au personnel de mettre en place des services capables de traiter les problèmes de santé mentale en milieu scolaire pour soutenir le bien-être social, émotionnel et comportemental des élèves, et pour prévenir la violence à l'école.

    Lire aussi:

    Aux USA, les écoliers risquent plus leur vie que les militaires
    Une fusillade dans l’Utah mardi fait trois victimes
    Ce que l’on sait au lendemain de la 18e fusillade de l’année dans une école US
    Tags:
    fusillade, étude, armes à feu, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik