International
URL courte
1101
S'abonner

Le 17 avril, un homme suspecté de vol d’ordinateurs s’est échappé d’une prison islandaise. Il s’est enfui en avion vers Stockholm avec la chef du gouvernement d’Islande à bord.

En Islande, le suspect d'un vol d'ordinateurs s'est échappé, le 17 avril, de prison. Il a fui le pays en prenant un avion de la compagnie Icelandair avec la Première ministre islandaise, Katrin Jakobsdottir, à bord, annonce la télévision locale RUV.

Sindri Thor Stefansson était en détention depuis février. Il est suspecté d'avoir volé près de 600 ordinateurs utilisés pour miner des bitcoins. C'est le plus grand cambriolage de l'histoire de l'Islande. Onze personnes sont impliquées dans cette affaire.

M.Stefansson était prisonnier dans la prison de Son dans le Sud de l'Islande, à 95 kilomètres de l'aéroport de Reykjavik. Cet établissement pénitentiaire n'est pas entouré de murs. De plus, les détenus peuvent utiliser librement des téléphones et internet.

RUV ne précise pas comment le fugitif a réussi à monter à bord d'un avion à destination de Stockholm. Il s'est probablement enregistré sous un autre nom. Comme l'Islande est membre de l'espace Schengen, les voyageurs de ce vol n'ont pas eu à subir le contrôle aux frontières.

Selon la police suédoise, le fugitif court toujours.

Les autorités islandaises ont déjà alertés les autres pays européens de l'évasion et ont délivré un mandat d'arrêt international contre M.Stefansson.

Lire aussi:

La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
AstraZeneca refuse de participer à une réunion avec l'UE sur ses retards de production du vaccin
Tags:
avion, police, Bitcoin, cambriolage, suspect, prisonniers, prison, premier ministre, Espace Schengen, Suède, Stockholm, Reykjavik, Islande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook