International
URL courte
7210
S'abonner

Appelant Séoul et Washington à prendre des mesures réciproques, la diplomatie russe a salué samedi la décision de la Corée du Nord de mettre un terme à ses essais nucléaires et à ses tests de missiles intercontinentaux.

Moscou a salué la décision de Pyongyang de suspendre à compter du samedi 21 avril ses essais nucléaires et de missiles balistiques, et de démanteler le site à partir duquel elle procédait à ses tests d'armes atomiques, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

Cette démarche, estime la diplomatie russe, marque une importante avancée vers la baisse des tensions sur la péninsule et la normalisation de la situation en Asie du Nord-Est.

«Nous appelons les États-Unis ainsi que la République de Corée à entreprendre des démarches de rencontre appropriées en vue de faire diminuer l'activité militaire dans la région et d'obtenir des accords avec la Corée du Nord lors des prochains sommets intercoréen et américano-nord-coréen», a ajouté le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Moscou s'est par ailleurs dit «satisfait» de voir la situation dans la péninsule se développer «positivement» et suivre la feuille de route du règlement nord-coréen déposée par la Russie et la Chine. Celle-ci prévoit notamment la suspension réciproque de l'activité militaire dans la région ainsi que l'établissement de contacts directs entre Pyongyang d'un côté et Washington et Séoul de l'autre. Les contacts en question devraient par la suite déboucher sur des négociations multilatérales consacrées à l'ensemble des problèmes de la péninsule, dont le nucléaire.

L'annonce de la suspension des essais intervient moins d'une semaine avant la rencontre prévue entre Kim Jong-un et le Président sud-coréen Moon Jae-in, qui préfigure le sommet historique qui devrait réunir MM. Kim et Trump, en principe début juin.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Tags:
armes nucléaires, Pyongyang, Corée du Nord, Moscou, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook