Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Moscou qualifie l'irruption US dans le consulat russe à Seattle de «raid d'État»

    © Sputnik . Evgeny Odinokov
    International
    URL courte
    62932

    Tandis que des représentants des autorités américaines ont fait irruption ce mercredi dans le consulat russe fermé de Seattle, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a considéré cette effraction comme un «raid» au niveau étatique.

    L'effraction des autorités américaines dans le bâtiment du Consulat général de Russie fermé à Seattle est plus qu'un acte inamical, a jugé Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

    «Dépêchez-vous de le voir: les autorités américaines ont procédé à la saisie d'un ensemble de bâtiments du Consulat général russe à Seattle. Un spectacle rare — un raid d'État», a écrit Mme Zakharova sur sa page Facebook.

    • Consulat russe à Seattle
      Consulat russe à Seattle
      © Sputnik .
    • Consulat russe à Seattle
      Consulat russe à Seattle
      © Sputnik .
    1 / 2
    © Sputnik .
    Consulat russe à Seattle

    Plus tôt dans la journée, des représentants du gouvernement américain ont cassé les serrures de l'entrée principale du Consulat général de Russie à Seattle ont pénétré dans la résidence, propriété russe, que les diplomates avaient fermé et quitté la veille à la demande des États-Unis.

    Le chef de la section consulaire de l'Ambassade à Washington, D.C., Nikolaï Poukalev, a affirmé que les mesures de rétorsion seraient prises plus tard. Le Consulat a été fermé le 2 avril, comme l'ont demandé les autorités américaines, à cause de l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia. Depuis, les diplomates russes rangeaient leurs affaires et les documents.

    Le 4 mars dernier, Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni. Une quinzaine de pays européens, les États-Unis, le Canada et l'Australie ont aussi ensuite annoncé une expulsion de diplomates russes.

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Tags:
    irruption, raid, Maria Zakharova, Seattle, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik