Ecoutez Radio Sputnik
    Istanbul, Turquie

    La Turquie sur l’achat de S-400 russes et de F-35 US: «Ce sont des dossiers différents»

    © Sputnik . Ruslan Kriwobok
    International
    URL courte
    17332

    La Turquie estime que la livraison des systèmes antiaériens russes S-400 et celle des chasseurs de cinquième génération américains F-35 constituent des dossiers à part qui sont sans aucun rapport.

    L'achat de systèmes de DCA russes S-400 et la livraison de chasseurs américains F-35 n'ont aucun lien entre eux, a indiqué ce mercredi Ismaïl Demir, représentant du secrétariat de l'industrie turque de défense.

    «En ce qui concerne les déclarations des États-Unis, il s'agit du dialogue de deux pays sérieux [la Russie et la Turquie, ndlr] au niveau des Présidents, ainsi que de la signature d'accords […]. Ce sont des dossiers différents [les S-400 et les F-35]. Nous poursuivrons la collaboration sur les deux axes», a-t-il souligné devant les journalistes russes au cours du salon aéronautique Eurasia Airshow qui se tient à Antalya.

    Et d'ajouter:

    «Nous sommes un pays indépendant et nous prenons des décisions que nous estimons optimales et qui sont conformes à nos intérêts nationaux.»

    Il a fait remarquer que la réalisation de l'accord avec la Russie sur les S-400 «suivait son cours et ne connaissait aucun problème». La Turquie s'attend aux premières livraisons dès juillet 2019, a-t-il annoncé.

    Wess Mitchell, secrétaire d'État adjoint américain chargé de l'Europe et de l'Eurasie, avait précédemment affirmé que l'achat de S-400 russes par Ankara pourrait avoir un impact négatif sur la livraison de F-35 à la Turquie.

    En septembre dernier, le Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS) a annoncé que Moscou et Ankara avaient signé un accord sur la livraison de plusieurs systèmes S-400 à la Turquie. Début avril, à l'issue de négociations avec le Président turc, Vladimir Poutine a confirmé qu'il était prévu d'accélérer les livraisons des S-400 à Ankara.

    Selon le secrétariat de l'industrie de défense de la Turquie, Ankara achètera deux batteries qui seront desservies par des personnels turcs. La Turquie s'est également entendue avec la Russie sur la coopération technologique en vue de la fabrication du système en Turquie.

    Lire aussi:

    Livraisons des S-400 russes: Ankara n'accepte pas le langage des sanctions
    Les S-400 russes livrés à la Turquie pourraient devenir «les yeux de Moscou»
    La date de la livraison des S-400 russes à la Turquie annoncée
    Tags:
    F-35 Lightning II, salon aéronautique, livraisons d'armes, défense antiaérienne, chasseur, S-400, Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS), Ismaïl Demir, Wess Mitchell, Vladimir Poutine, Antalya, Eurasie, Ankara, Turquie, Moscou, Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik