International
URL courte
21504
S'abonner

L'acteur français Samy Naceri, célèbre pour son rôle dans la saga cinématographique française Taxi, a estimé que les pays occidentaux étaient allés trop loin dans leurs sanctions contre la Russie et a dit à Sputnik espérer que la Coupe du Monde de football ouvrirait aux fans européens les yeux sur la Russie.

Pour Samy Naceri, interprète du rôle d'un chauffeur chauffard ayant un grand sens de l'humour qui a fait le succès de la saga Taxi produite par Luc Besson, les sanctions contre la Russie sont exagérées.

Il a déclaré dans une interview à Sputnik qu'il ne faisait pas de politique, mais trouvait les sanctions contre Moscou trop sévères.

Samy Naceri a fait remarquer qu'il habitait en Russie depuis 10 mois, s'était rendu en Crimée et racontait à tous ses amis que la sécurité régnait partout.

Il a indiqué qu'il représenterait au Mondial 2018 la plus vieille société horlogère soviétique, Raketa (Fusée), et que la première montre à avoir été dans l'espace est une Pobeda fabriquée par cette usine.

Samy Naceri participe au jury du Festival international du film de Moscou, du 19 au 26 avril, pour la compétition de courts métrages.

Samy Naceri est déjà venu en Russie, en Crimée, le 30 septembre dernier pour participer au 4e Forum international de la paix à Massandra, près de Yalta, qui avait réuni des personnalités publiques et des hommes d'affaires de plusieurs pays européens. Il a été accueilli par des journalistes et des chauffeurs de taxi locaux à l'aéroport de Simferopol. Les conducteurs ont salué l'acteur, connu surtout pour son rôle de chauffeur de taxi marseillais adepte de vitesse, par des bruits de klaxons.

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
L’une des plus puissantes balles de calibre 9 mm mise au point en Russie
En plein confinement, les chèvres ont pris le pouvoir dans cette ville galloise - vidéo
L’Iran face au coronavirus: «Il y a des milliards de dollars appartenant aux Iraniens bloqués aux États-Unis»
Tags:
sanctions antirusses, Mondial 2018, Sputnik, Samy Naceri, Luc Besson, Simferopol, Massandra, Yalta, Crimée, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook