International
URL courte
16703
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères affirme n'avoir identifié aucune victime suite à la présumée attaque chimique qui aurait été perpétrée début avril à Douma, en Syrie.

Aucune victime de l'attaque chimique supposée dans la ville syrienne de Douma n'a été identifiée jusqu'à présent, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

«On n'est parvenu pour l'heure à détecter aucune de ces victimes dont parlait M.Le Drian, ni de traces d'utilisation d'armes chimiques», a fait savoir la porte-parole lors d'un point presse.

Selon elle, des habitants de Douma interviendront jeudi à La Haye devant les responsables de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) pour leur «fournir des informations de première main».

La partie russe s'attend à ce que les inspecteurs de l'OIAC, qui se sont rendus à Douma suite à l'attaque chimique supposée, présentent un rapport objectif, a souligné Mme Zakharova.

La semaine dernière, les spécialistes de l'OIAC avaient annoncé avoir prélevé des échantillons sur le lieu de la présumée attaque chimique à Douma.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
attaque chimique, enquête, OIAC, Maria Zakharova, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook