Ecoutez Radio Sputnik
    Un F-35

    Des sénateurs US voudraient bloquer le transfert de F-35 à la Turquie

    © REUTERS / Amir Cohen
    International
    URL courte
    18202

    Sur fond de détérioration des relations entre Washington et Ankara, des élus américains proposent d’annuler la livraison à la Turquie de chasseurs F-35, accusant le Président turc de «mépriser la primauté du droit».

    Un groupe de sénateurs américains, Démocrates et Républicains confondus, souhaite bloquer la livraison à la Turquie de chasseurs de cinquième génération F-35, relate Reuters.

    Ils avancent comme prétexte l'arrestation en Turquie du prédicateur évangélique américain Andrew Brunson, résident de longue date en Turquie, emprisonné pendant la répression par le Président Erdogan du coup d'État avorté de 2016.

    Le projet de loi, présenté par les Républicains James Lankford et Thom Tillis et le Démocrate Jeanne Shaheen, intervient en parallèle de la détérioration des relations entre les États-Unis et la Turquie, rappelle l'agence.

    En présentant leur projet de loi, les trois sénateurs ont publié une déclaration exprimant leur inquiétude face au fait que le Président turc Recep Tayyip Erdogan se soit engagé dans une «voie de gouvernance irresponsable et de mépris de la primauté du droit».

    Recep Tayyip Erdogan a déclaré l'état d'urgence en Turquie à la suite de la tentative de coup d'État en juillet 2016. Depuis lors, des dizaines de milliers de personnes ont été arrêtés, la dissidence a été réprimée et des purges dans l'armée et parmi les fonctionnaires ont été menées. Le chef de l'État turc accuse les partisans d'un ex-imam basé aux États-Unis, Fethullah Gülen, d'être derrière la tentative de coup d'État.

    Lors d'une rencontre avec M.Erdogan, Donald Trump lui a demandé de libérer Andrew Brunson, mais le Président turc ne le fera qu'en échange Fethullah Gülen.

    La Turquie prévoit d'acheter plus de 100 avions F-35. Des compagnies turques ont été impliquées dans la production de pièces pour le chasseur, et Ankara devrait recevoir son premier avion dans un an.

    Le projet de loi limiterait le transfert de F-35 à la Turquie et empêcherait Ankara de recevoir la propriété intellectuelle ou les données techniques nécessaires pour la maintenance des chasseurs.

    Lire aussi:

    Possible annulation de la livraison de F-35: Ankara prépare sa réponse
    Erdogan adresse une mise en garde à Washington
    Présidence turque: Washington est à deux doigts de la rupture avec Ankara
    Tags:
    F-35 Lightning II, Fethullah Gülen, Recep Tayyip Erdogan, États-Unis, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik