Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un et Donald Trump

    Trump donne sa vision sur la volonté de dénucléarisation de Pyongyang

    © REUTERS / KCNA / Lucas Jackson
    International
    URL courte
    14211

    Donald Trump a donné sa vision à propos de la volonté de Pyongyang de suspendre ses essais nucléaires et ses tirs de missiles balistiques intercontinentaux.

    Le Président américain estime que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ne joue pas avec la communauté internationale en déclarant vouloir dénucléariser son pays. Il a fait cette déclaration vendredi, lors d'une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel, en visite à Washington.

    «Je ne pense pas qu'il joue un jeu. Vous savez, cela n'est encore jamais arrivé, jamais cela n'est allé aussi loin [les négociations et les contacts sur le règlement du problème nucléaire nord-coréen, ndlr]», a indiqué Donald Trump, en répondant à la question d'un journaliste.

    Il a toutefois donné raison aux observateurs qui estiment que la Corée du Nord avait pratiquement réussi à donner le change lors des négociations précédentes visant à surmonter la crise liée au programme nucléaire de Pyongyang.

    «Des ententes étaient déjà établies, mais ils [les Nord-Coréens, ndlr] ont recommencé [à mettre au point, ndlr] des armes nucléaires. Avec nous [l'actuelle administration US, ndlr], cela ne se reproduira pas. Je pense que nous trouverons une solution. Sinon, nous quitterons la table [de négociations avec la Corée du Nord, ndlr] avec un grand respect», a-t-il indiqué.

    En outre, Donald Trump s'est félicité des mesures prises par la Chine en vue de faire respecter le régime des sanctions décidées par le Conseil de sécurité des Nations unies, ajoutant que les actions et les décisions du Président chinois Xi Jinping avaient été «extrêmement utiles» pour exercer une pression sur la Corée du Nord et l'encourager à négocier.

    Le dirigeant nord-coréen a déclaré samedi dernier que Pyongyang cesserait d'utiliser son polygone d'essais nucléaires de Punggye-ri, jugeant que le site avait «rempli sa mission», et gèlerait ses tests nucléaires et ses tirs de missiles balistiques intercontinentaux à partir du 21 avril.

    Une rencontre entre Kim Jong-un et Donald Trump devraient avoir lieu en mai ou juin, alors qu'un sommet inter-coréen est programmé pour avril.

    Lire aussi:

    Trêve olympique: la pacification de la Corée du Nord va-t-elle durer?
    Kim Jong-un aurait accepté l'inspection par les USA de son site d'essais nucléaires
    Vent de changement nord-coréen: cinq questions avant de dénucléariser Pyongyang
    Tags:
    missiles balistiques, tests nucléaires, polygone nucléaire de Punggye-ri (Corée du Nord), Donald Trump, Xi Jinping, Kim Jong-un, Angela Merkel, Pyongyang, Washington, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik