International
URL courte
211154
S'abonner

L'armée américaine a averti vendredi que les pilotes proches de l'espace aérien de Djibouti devaient faire preuve d'une «extrême prudence», étant donné que des lasers de forte puissance émaneraient des environs d’une base navale chinoise située dans ce pays africain.

Les pilotes américains opérant dans la région de Djibouti ont été prévenus d'une «activité laser non autorisée»:

«Il y a eu plusieurs cas impliquant des lasers, notamment un laser de haute puissance à proximité de N1135.70 EO4303.14», ont déclaré des responsables américains de la sécurité aérienne dans un message aux navigants aériens (NOTAM).

L'entreprise de renseignement de sources ouvertes IHS Jane's précise que les coordonnées mentionnées dans le NOTAM indiquaient une position à 750 mètres de la base de la marine chinoise à Djibouti.

«Faites preuve d'une extrême prudence en passant près de cette zone», souligne l'avertissement.

La Federal Aviation Administration a qualifié l'activité laser de «non autorisée».

Djibouti est stratégiquement situé sur la Corne de l'Afrique. L'armée américaine y maintient également une base, le camp Lemonnier. Le Japon et l'Italie ont toutes deux une base à Djibouti, et la France accueille des troupes espagnoles et allemandes dans sa propre base.

La base de la marine chinoise à Djibouti est la première base militaire étrangère de Pékin.

Lire aussi:

Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien réagit aux déclarations de Macron
Tags:
arme laser, base navale, Chine, États-Unis, Djibouti
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik