Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Lavrov s'entretient des frappes contre la Syrie avec Le Drian

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    34754

    Les chefs des diplomaties russe et française ont discuté, lors d'un entretien téléphonique, des frappes de missiles réalisées contre le territoire syrien le 14 avril.

    Le dossier syrien et, notamment, l'avenir de la Syrie après le recours à la force par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France étaient l'objet ce samedi de la conversation téléphonique qu'ont eue les ministres des Affaires étrangères russe et français à l'initiative de Jean-Yves Le Drian.

    Sergueï Lavrov a souligné que «les frappes illicites du 1er avril contre le territoire syrien, menées la veille de l'arrivée des inspecteurs de l'OIAC, ont fait revenir en arrière le progrès auquel on est parvenu avec beaucoup de peine à Astana et Sotchi dans le cadre du règlement de la crise syrienne», a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    En même temps, la Russie s'est dite ouverte au dialogue avec tous les partenaires «sur une base acceptable pour tous les groupes syriens et conformes à la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'Onu».

    Plus tôt dans la journée, M.Lavrov s'est déjà entretenu avec ses homologues turc et iranien, Mevlüt Çavuşoğlu et Mohammad Javad Zarif, du règlement syrien et, notamment, de la préparation du 9e round des pourparlers sur le dossier syrien à Astana.

    Dans la nuit du 13 au 14 avril, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont effectué des frappes de missiles contre des sites syriens utilisés selon eux pour la production d'armes chimiques.

    Lire aussi:

    Un policier à terre place de la République, un pompier lui prodigue un massage cardiaque
    Emmanuel Macron s’enfonce toujours plus dans les sondages
    Un dîner en ville qui passe mal
    Tags:
    frappe de missile, règlement au Proche-Orient, succès, crise syrienne, frappe aérienne, Jean-Yves Le Drian, Sergueï Lavrov, Syrie, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik