Ecoutez Radio Sputnik
    Syrian Democratic Forces fighters advance on Deir ez-Zor

    Syrie: l’alliance arabo-kurde reprend à l’armée des localités près de Deir ez-Zor

    © Sputnik . HİKMET DURGUN
    International
    URL courte
    3113125

    Les troupes syriennes ont lancé ce dimanche une offensive pour reprendre des localités dans l’est du pays sous contrôle de la coalition arabo-kurde soutenue par Washington. Après que l'agence de presse officielle syrienne Sana a indiqué que l’armée avait repris quatre villages, les FDS affirment avoir riposté.

    Les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance arabo-kurde soutenue par les États-Unis, ont annoncé dimanche avoir chassé les troupes gouvernementales de plusieurs villages situés dans une zone riche en pétrole à l'est de l'Euphrate qu'elles avaient plus tôt repris.

    Les forces pro-américaines soutenues par les milices kurdes YPG ont affirmé dans un communiqué avoir contrattaqué l'armée syrienne, ajoutant que les soldats des troupes gouvernementales avaient été chassés de quatre villages qu'ils avaient pris plus tôt dans la journée.

    Dans le cadre d'une campagne destinée à chasser Daech* de l'est de la Syrie, les FDS avaient repris depuis l'année dernière un vaste territoire à l'est de l'Euphrate dans la province de Deir ez-Zor.

    L'armée syrienne a rarement affronté les forces des FDS dans sa campagne contre Daech* et s'est tenue à l'écart des zones que l'alliance arabe-kurde contrôlait à l'est de l'Euphrate, en se concentrant sur la récupération du territoire aux terroristes à l'ouest du fleuve.

    * organisation interdite en Russie

    Lire aussi:

    Les USA font obstacle à l'offensive de l'armée syrienne contre Deir ez-Zor
    Les banlieues Est de Deir ez-Zor libres de terroristes, selon les milices kurdes
    Frappe US contre les forces pro-Damas: Moscou dévoile le véritable but des USA en Syrie
    Tags:
    armée, Forces démocratiques syriennes (FDS), Euphrate, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik