International
URL courte
4252
S'abonner

Les radicaux quitteront les quartiers sud de Damas où ils se trouvent en échange de l'évacuation de 5.000 civils de deux villes chiites, Foua et Kafraya, selon l'agence syrienne SANA.

Le gouvernement syrien est parvenu à un accord avec des bandes armées illégales concernant la sortie des radicaux du sud de Damas en échange de l'évacuation de 5.000 civils des villes chiites de Foua et Kafraya, dans le nord-est de la Syrie, relate l'agence syrienne SANA.

Dans le cadre de cet accord, 1.500 radicaux doivent commencer dès demain à quitter le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, dans le sud de Damas. Avec les membres des familles, ils seront conduits dans le gouvernorat d'Idlib.

Le transfert des radicaux vers le gouvernorat d'Idlib et l'évacuation des habitants des villes de Foua et Kafraya doivent être achevés à la mi-mai pour le début du mois de Ramadan.

Les villes de Foua et de Kafraya sont assiégées par des radicaux depuis déjà quatre ans. Leurs habitants, environ 18.000 personnes, sont privés de produits de première nécessité.

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Tags:
radicaux, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook