Ecoutez Radio Sputnik
    Ambassade US à Moscou

    La Russie ne perquisitionnera pas les bâtiments diplomatiques américains

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    12356

    Bien qu'indigné par l'irruption d'agents américains dans le consulat russe fermé de Seattle, Moscou n'envisage ni de prendre de mesures similaires ni de faire perquisitionner les propriétés et les bâtiments loués par la diplomatie américaine sur le territoire de la Russie, a indiqué Maria Zakharova.

    La porte-parole de la diplomatie russe a commenté la récente effraction des autorités américaines dans le bâtiment du Consulat général de Russie de Seattle qui est fermé.

    «Bien sûr, ces images qui ont fait tour du monde ont fait sensation. Je n'ai jamais vu que des actions qualifiées par le Département d'États de légitimes aient été effectuées d'une manière infernale: trois femmes se postent autour de la porte d'entrée, l'une d'entre elles enjambe la grille pour recouvrir la porte d'une espèce de drap bleu sous lequel un homme se cache et y fait quelque chose pendant un long moment. Bien sûr, nous n'agirons pas ainsi», a-t-elle déclaré.

    La diplomate a également souligné que ni les diplomates russes ni les autres représentants de l'appareil d'Etat de la Fédération de Russie ne se rendraient à l'ambassade ou au consulat des Etats-Unis avec un chiffon bleu pour y mener certaines actions dans les propriétés américaines ou les biens que les Etats-Unis louent.

    Mme Zakharova a rappelé qu'en réponse aux actions américaines des mesures quasi symétriques avaient déjà été prises. Selon elle, le travail préparatoire se poursuit en vue du procès contre les États-Unis concernant la confiscation des biens diplomatiques russes par les autorités américaines.

    Mercredi, des représentants du gouvernement américain ont cassé les serrures de l'entrée principale du Consulat général de Russie à Seattle et ont pénétré dans la résidence, propriété russe, que les diplomates avaient fermée et quittée la veille à la demande des États-Unis.

    Le 26 mars, les autorités américaines avaient annoncé la fermeture du consulat général de Russie à Seattle en solidarité avec Londres, qui accuse Moscou de tentative d'assassinat de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia au Royaume-Uni.

    Lire aussi:

    Moscou s’insurge contre la saisie de sa propriété diplomatique aux États-Unis
    Washington explique le retrait du drapeau russe du consulat à Seattle
    Le retrait du drapeau russe à Seattle, une «violation de la Charte de l’Onu»
    Tags:
    Maria Zakharova, Seattle, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik