Ecoutez Radio Sputnik
    Moon Jae-in (à gauche) et Kim Jong Un

    La date d’un éventuel sommet entre Séoul, Pyongyang et Washington révélée

    © REUTERS / Korea Summit Press Pool
    International
    URL courte
    727

    La Corée du Sud s’est engagée à organiser entre juin et juillet un sommet tripartite avec la participation des États-Unis et de la Corée du Nord.

    La Corée du Sud examine la possibilité d'organiser entre juin et juillet des négociations au plus haut niveau entre Séoul, Pyongyang et Washington, alors qu'un sommet américano-coréen aura lieu en mai prochain, relate le quotidien sud-coréen Munhwa Ilbo.

    D'après le journal, si tout se  passe comme prévu, les relations bilatérales entre la Corée du Nord et le Japon pourront être normalisées dès cette année, et les pourparlers à six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne pourront être relancés.

    Le 21 avril 2018, Pyongyang a proclamé la fin des essais nucléaires et la fermeture de son site d'essais atomiques, qui a «rempli sa mission», selon Kim Jong-un.

    Le 27, un sommet a réuni Kim Jong-un et le Président sud-coréen Moon Jae-in. Ils ont déclaré «qu'il n'y aurait plus de guerre sur la péninsule coréenne» et affiché l'objectif d'«une dénucléarisation totale».

    Le 29, la présidence sud-coréenne a annoncé que Kim Jong-un avait proposé de fermer son site atomique en mai et d'inviter des experts américains.

    Lire aussi:

    Pourquoi le Président sud-coréen a téléphoné à Poutine après le sommet avec Kim?
    Sommet intercoréen: les dirigeants du Sud et du Nord ont signé une déclaration commune
    «J’aspire à la paix»: Trump commente l’idée de lui décerner le prix Nobel
    Tags:
    sommet, Kim Jong-un, États-Unis, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik