Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un et Kim Yo-jong

    Quel est le rôle de la sœur de Kim Jong-un dans ses ambitions et projets politiques?

    © REUTERS / Korea Summit Press Pool
    International
    URL courte
    7190

    Le chef du Centre pour la stratégie russe en Asie, Gueorgui Toloraïa, a expliqué dans une interview à Sputnik quel rôle jouait la sœur de Kim Jong-un sur la scène politique, et notamment lors du récent sommet historique entre les deux Corées.

    Selon Gueorgui Toloraïa, directeur du Comité national d'étude des BRICS, la sœur cadette du leader nord-coréen, Kim Yo-jon, serait «l'imagemaker» de son frère et lui donnerait «beaucoup de conseils de valeur».

    «Kim Jong-un comprend la mentalité occidentale, le fond médiatique occidental, il se rend compte que la participation active d'une femme sera très attractive aux yeux de la presse et des libéraux occidentaux, ce qui pourrait à la longue faire pencher la balance en sa faveur et créer une bonne image de son pays à l'étranger», a-t-il expliqué.

    D'autre part, le professeur a indiqué que Kim Yo-jon était une «star de cinéma» pour la communauté occidentale.

    «Bien qu'une partie non-négligeable des personnes âgées, dont la plupart sont des conservateurs, fasse la moue et tienne à rappeler qu'elle fait partie d'un régime ayant du sang sur les mains, (…) elle reste très populaire en Corée du Sud».

    La sœur cadette du leader nord-coréen s'appelle Kim Yo-jong. Selon les services sud-coréens de renseignement, elle serait née le 26 septembre 1987 et est considérée comme un personnage politique. Elle aurait intégré le Parti des travailleurs en 2007. En 2014, elle aurait été nommée directrice-adjointe du département de la Propagande et de l'Agitation du Parti des travailleurs de Corée.

    En juillet 2015, âgée de 28 ans, elle aurait été placée par Kim Jong-un à la tête du service de propagande du régime. Elle serait mariée et aurait un enfant. En octobre 2017, elle aurait été promue au bureau politique du Parti des travailleurs de Corée.

    Le 9 février 2018, Kim Yo-jong a assisté à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud, devenant ainsi la première de la dynastie nord-coréenne des Kim à se rendre sur le territoire sud-coréen depuis 1953.

    Lire aussi:

    «La princesse de Corée du Nord»: quel rôle Kim Jung-un a-t-il attribué à sa sœur?
    Les réponses aux 10 questions sur Kim Jong-un les plus souvent posées sur Google
    La sœur de Kim Jong-un reçoit une nouvelle promotion
    Tags:
    dénucléarisation, Kim Yo-jong, Kim Jong-un, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik