International
URL courte
3251
S'abonner

Plus d’une dizaine de diables de Tasmanie, que l’on pensait morts d’un cancer caractéristique de leur espèce, ont été découverts en bonne santé dans une partie reculée du sud-ouest de la Tasmanie, grande île située au sud de l’Australie.

Une équipe de chercheurs qui tentent de sauver les espèces menacées de petits mammifères à fourrure a découvert un groupe de petits marsupiaux dans le sud-ouest de la Tasmanie, selon BBC

Après avoir passé plus d'une semaine dans la nature sauvage, les spécialistes ont trouvé ce qu'ils cherchaient.

«Les 14 diables en bon état de santé ont été pris au piège. Il est plus important encore qu'ils ne présentent aucun signe de maladie. Dans l'ensemble, les résultats montrent que la population habitant dans cette région du sud-ouest est petite et saine», a indiqué Sam Fox, le chef de l'équipe.

La population de diables de Tasmanie a été décimée par une forme de cancer transmissible: elle a tué plus de 80% des spécimens de cette espèce de marsupiaux endémique de cette île australienne, précise BBC.

 

Lire aussi:

Le Pr Raoult accusé de «faux témoignage» par l’AP-HP
Ce légume est le plus utile pour la santé, affirme un docteur russe
Ni requin, ni dauphin: des pêcheurs gallois sont tombés sur cette énorme créature marine – vidéo
Un poulet dans les mains d'un pilote de Ryanair pousse la compagnie à ouvrir une enquête - photo
Tags:
espèces menacées, fourrure, mammifère, diable, Tasmanie, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook