Ecoutez Radio Sputnik
    James Mattis

    Le Pentagone constate une accalmie sur la péninsule coréenne

    © AP Photo / Evan Vucci
    International
    URL courte
    15120

    La Corée du Nord ne garde plus ses forces armées en état d’alerte, a déclaré le chef de la Défense américaine. Cette déclaration intervient sur fond d’une amélioration de la situation sur la péninsule coréenne suite au sommet intercoréen du 27 avril.

    Les États-Unis constatent que les forces armées nord-coréennes ne sont pas en état d'alerte, a déclaré lundi aux journalistes le secrétaire à la Défense des États-Unis, James Mattis.

    «Pour le moment, je peux vous dire que nous n'observons pas de signes ni de signaux d'un état d'alerte […] Vous savez, tout est calme des deux côtés», a précisé le chef du Pentagone.

    Samedi, James Mattis a discuté lors d'une conversation téléphonique avec son homologue sud-coréen Song Young-moo de la situation sur la péninsule coréenne. Le chef de la Défense sud-coréenne a salué les résultats du sommet intercoréen qui a eu lieu le 27 avril, en soulignant que son pays poursuivrait ses efforts visant la dénucléarisation de la péninsule et la construction de la paix.

    Lire aussi:

    La France au seuil d’une révolution? Le sondage alarmant de l’Ifop
    Gilets jaunes: l’armée sera déployée samedi pour sécuriser des bâtiments
    Les derniers mots des pilotes du crash du Boeing 737 MAX révélés par les boîtes noires
    Tags:
    armée, Pentagone, James Mattis, Péninsule de Corée, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik