International
URL courte
Crise migratoire en Allemagne (2016) (45)
2152
S'abonner

Daech* s’apprête à fomenter une nouvelle vague de migration depuis l’Asie à destination de l'Europe, a prévenu le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM) de l’Onu, alors que la chancelière allemande a confirmé l’accueil de 10.000 réfugiés par son pays. Sputnik s’en est entretenu avec Jochen Staadt, de l'Université libre de Berlin.

Les 10.000 nouveaux réfugiés pour l'Allemagne, c'est le nombre annuel fixé par le nouveau gouvernement conservateur. Autrement dit, environ 200.000 personnes pourront arriver en Allemagne, a précisé Jochen Staadt dans un entretien accordé à Sputnik.

Des réfugiés en Allemagne
© Sputnik . Екатерина Соловьева

«Les problèmes que nous avons avec les réfugiés déjà arrivés en Allemagne ne sont toujours pas résolus. […] Si on n'arrive, par exemple, pas à enrayer la criminalité parmi les migrants venus en Allemagne ces deux dernières années, le nombre de sympathisants de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) augmentera», a averti l'interlocuteur de l'agence.

Et de préciser une fois de plus qu'il ne s'agissait pas de 10.000 nouveaux réfugiés, mais de 200.000 personnes en tout. Selon Mme Merkel, cela permettra d'en finir avec l'immigration clandestine, et tous les partis politiques allemands, sauf ceux de droite, dont l'AfD, sont somme toute d'accord avec la nouvelle politique migratoire de la chancelière fédérale.

Nombreux sont ces experts qui affirment que l'Europe a besoin de migrants à cause du vieillissement de la population et de la chute de la natalité.

«Il en est effectivement ainsi pour l'Allemagne. Quoi qu'il en soit, l'afflux migratoire ne résoudra pas les problèmes de l'Allemagne, parce que 80% des migrants venus dans le pays ces dernières années sont soutenus par l'État, ils n'ont pas d'emploi, ils ne sont pas intégrés dans la société et n'ont pas reçu de formation pour les métiers dont l'Allemagne a besoin», a expliqué l'universitaire.

L'Alternative pour l'Allemagne (AfD) est soutenue par bien des électeurs allemands qui rejettent la politique migratoire, celle des portes ouvertes, qu'Angela Merkel avait proclamée auparavant.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Crise migratoire en Allemagne (2016) (45)

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Tags:
sympathisants, gouvernement, crise migratoire, formation, emploi, natalité, migrants, criminalité, population, immigration, Université libre de Berlin, Alternative pour l'Allemagne (AfD), PAM (Programme alimentaire mondial), Sputnik, Jochen Staadt, Angela Merkel, Asie, Europe, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook