Ecoutez Radio Sputnik
    Des particules

    Un premier évènement enregistré dans le super collisionneur au Japon

    © Sputnik . Sergey Pyatakov
    International
    URL courte
    3221

    L'accélérateur de particules SuperKEKB, dont les éléments les plus importants ont été créés avec la participation de physiciens russes, a permis l'observation de collisions un mois après son lancement au Japon.

    Les chercheurs de l'Institut de physique nucléaire de Novossibirsk, en Sibérie, qui avaient directement participé à la création de systèmes clés du collisionneur japonais SuperKEKB, ont annoncé les premiers résultats de leur travail.

    «Une collision d'électrons et de positrons a été observé dans le collisionneur SuperKEKB au laboratoire KEK [dans la ville japonais de Tsukuba, ndlr]. Le détecteur Belle II a enregistré le premier événement», indique un communiqué de l'Institut.

    Les chercheurs russes ont créé l'un des systèmes clés du détecteur Belle II: un calorimètre électromagnétique de 40 tonnes destiné à mesurer l'énergie des particules. Le poids total du détecteur est de quelque 1.400 tonnes.

    Pour la nouvelle expérience, les chercheurs de Novossibirsk ont également développé un système électronique d'enregistrement ainsi qu'un logiciel qui permettra d'améliorer la précision des mesures afin de mettre en œuvre une nouvelle approche de l'étude des états de la matière.

    «Il [le système électronique d'enregistrement, ndlr] permet de reconstruire des photons de haute énergie pour plus de 30.000 événements de collisions électron-positron par seconde. De plus, les informations du calorimètre permettent de déterminer rapidement, dans les millionièmes de seconde, si l'événement est utile», signalent les scientifiques russes.

    L'accélérateur SuperKEKB est le prolongement de la grande expérience internationale de Belle menée au laboratoire KEK à l'aide du collisionneur KEKB dans les années 1999 à 2010.

    À la différence du Grand collisionneur de hadrons du CERN, le plus puissant accélérateur de particules, SuperKEKB / Belle II est conçu pour avoir la plus haute luminosité du monde et le plus important facteur de collision entre particules par seconde.

    Lire aussi:

    Un super collisionneur nippon pourra aider l’humanité à percer le mystère de l’Univers
    L’apocalypse aura-t-elle lieu pour le 15 mai?
    La Russie contribue à la modernisation du Grand collisionneur de hadrons
    Tags:
    collisionneur, SuperKEKB, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik